COURT-METRAGE : STORIETTES ! O.V.N.I. (Objet Vidéo Non Identifié) créé avec les enfants et ados de l'IME l'Espoir de l'Isle-Adam (95) en 2013-2014.

 

Le principe : Chaque participant raconte un rêve (onirique ou aspiration) à sa manière, avec ses mots ; les récits sont enregistrés, puis mis en ondes. Ensuite, à partir de chaque "bande sonore" diffusée en soutien de jeu, le récit est mis en scène, rejoué, et filmé. Les "Storiettes" sont suivies des portraits audiovisuels des participants.

 

Le film "STORIETTES!" a été projeté lors de différentes manifestations de l'institution, sur grand écran.

Réalisation : Matt K'Danet.



DECADRAGES ! Une triple exposition de photographies réalisées avec les enfants et ados de l'IME l'Espoir de l'Isle-Adam (95) en 2014-2015.

 

Une expo, trois sujets. Après un long travail sur les "sculptures vivantes", les "images vivantes", la composition dans l'espace, et la notion de point de vue, le projet "DECADRAGES !" débute: 

 

Pendant plusieurs séances, les participants visionnent et découvrent un grand nombre de reproductions de peintures classiques et contemporaines, mettant en situation des personnes. Puis chaque enfant choisi l'image qui lui plaît, et ensemble nous tentons de reproduire l'image, avec les moyens du bord, décalage de principe du Théâtre Clown.

 

L'exposition offre trois circuits:

  • Une série "recherche de points de vue", de choses à encadrer, à titrer si possible).
  • Une série de grands formats, réinterprétations de tableaux célèbres.
  • Une série  "making off", ou les coulisses du projet.

Photos : Matt K'Danet.



Ici, un travail sur la notion de point de vue. Photos : Matt K'Danet.


Cabaret NINIPODCHA !

Un cabaret spectacle réalisé avec le groupe théâtre du Foyer de vie et Accueil de Jour Le Grand Cèdre, en 2012-2013.

 

Le principe: Chaque participant choisit son domaine de prédilection, la discipline de cabaret connue (ou inconnue) de son choix, avec l'aide (ou non) de son entourage, se basant sur ses aspirations, ses terrains de jeu, ses projections. Après un temps de jeu, et de re-jeu, arrive la mise en scène, les "jeux de costumage", puis l’assemblage des saynètes, dans le décor, et avec les différents encadrants qui participent au cabaret NINIPODCHA, nom de spectacle trouvé par le groupe !


Les acteurs du Grand Cèdre. Photos : Laura de Lucia.



Photos : Matt K'Danet.


SÉANCE SURPRISE, avec les jeunes de l'IME La Chamade - Herblay, et les enfants de l'IME La Roseraie - Carrère sur Seine. Juste avant les fêtes de fin d'année, nous proposons des "jeux de costumage" et une séance de photo décadrée!



TO BE! Une pièce interprétée par 12 acteurs du Foyer de vie « Le Grand Cèdre », qui interroge les relations des personnes en situation de handicap mental aux citations classiques du théâtre, au texte comme support d'expression. Des répliques du répertoire, choisies par les acteurs, transformées au gré de l'humeur et du désir, interprétée d'une façon singulièrement poétique. Ici "To be" devient le chien touby... Une appropriation qui fait exister chacun avec son langage, c'est cela "TO BE".

Photos: Gilles Legoff.



SÉANCE SURPRISE:  "Jeux de costumage" à l'IME l'Espoir.

Macan, Axel, Barbara, Jim. Photos MK


SCOLAIRES


Photos : Alexandre Ouya.

LABORATORIO FANTASTICO : "Cabaret du Délire" créé avec une classe de seconde du Lycée C. Claudel. Un assemblage de numéros issus d'un brainstorming débridé ou chaque soliste ou duo devait "délirer son numéro"...  On pouvait y voir un homme-baffle beat-boxer, un vampire aspiro-suceur de mauvaises langues, des chansons aliénées, une danse des dieux, un tango empoisonné, etc, etc.


KESKONVADEVNIR? Une vidéo hybride entre clip, court métrage, et web-vidéo. Un support d'expression multiple: jeu d'acteur et improvisation, audiovisuel, dessin… et libre parole ! A la manière des Youtubers, les adolescents sont invités à exprimer leur savoir, leur expertise, loufoque ou non.

 

Un concept inversé de réalité présupposée : les jeunes ne sont plus élèves, mais deviennent des "savants", des "conférenciers", des "professeurs", des "spécialistes", ou tout autre personnage "sachant" de leur cru. Ils analysent avec la distanciation de l'humour et du jeu le thème de "l'avenir", via les vecteurs d'expression verbale, vocale, corporelle, et graphique. Seul devant le tableau vert, une craie à la main ou non, le personnage est prêt à démontrer - ou démonter - son raisonnement. Un dispositif scénique simple, fidèle aux principes de l'analyse par le jeu, et du «théâtre du délire», dans lequel l’acteur exprime et fait apparaître ce qu’il y a à dire selon lui, ou selon son personnage.

 

Le dispositif mêle stage de théâtre et groupes de parole. C'est un parcours dans la parole ordonnée, et dans la parole désordonnée.

Keskonvadevnir? Réalisation: M. K'Danet, Images/Montage: S. Beis, Photos: G. Legoff.